La pollution de l’air en Ile de France.

Pollution 3

La pollution en Ile de France pose de graves problèmes de santé. Si la qualité de l’air s’est améliorée ces dernières années, elle n’en reste pas moins nocive. L’on se retrouve face à des problèmes, de plus en plus fréquents, de pics de pollution. Ceux-ci deviennent récurrents l’été avec les pointes de chaleurs du fait du réchauffement global de la planète. Les allergiques et autres asmathiques sont parmi les premières victimes mais pas les seules.

Un constat alarmant.

400.000 Personnes sont encore touchées par l’exposition aux particules PM10, celle dont le diamètre est inférieur à 10 microns. Plus de 2,3 millions de personnes, dont la quasi-totalité des parisiens, respirent un air contenant un niveau excessif de dioxyde d’azote. Ces particules s’introduisent dans les voies respiratoires provoquant un nombre des maladies graves en constante augmentation ces dernières années.

Les personnes habitants autour des grands axes de la capitale, sont exposées à des valeurs deux fois supérieurs aux limites conseillées. Le périphérique Parisien est le lieu le plus pollué de France et les riverains sont soumis à des taux énormes posant de véritables problèmes sanitaires.

Les usagers du métro ne sont pas forcément mieux lotis puisque contre toute attente, l’air y est encore plus vicié qu’en surface.

Qu’en est-il des solutions ?

Pollution 2

L’abaissement de la vitesse et la mise en place de la circulation alternée lors des pics de pollutions n’influent qu’assez peu et ne sont de toute façon pas efficaces à long terme. On gère l’urgence, sans plus.

Les constructeurs automobiles améliorent constamment la propreté des moteurs même si Volkswagen, s’est illustré récemment avec le scandale des «puces menteuses» installées pour fausser les résultats des tests anti-pollution. Malgré quelques triches, les résultats s’améliorent d’années en années. L’état Français pousse les automobilistes à passer aux moteurs essence (après les avoir poussés à se convertir au diesel). Les systèmes de chauffages sont aussi de moins en moins polluants. Tout cela va dans le bon sens mais pas assez vite.

On peut compter sur des produits en développement comme les panneaux solaires qui améliorent leur rendement. Dans un avenir assez proche, ils devraient être en capacité de fonctionner dans des régions peu ensoleillées et fournir en quantité une énergie propre pour le chauffage. Les constructeurs automobiles de leur côté améliorent le rendement des moteurs électriques et des batteries encore un peu faibles en capacité. Nous tenons peut-être là l’avenir des villes propres et saines de demain ou il fera bon vivre…et respirer !


Voir aussi :

- Uberpop-
UBERPOP INTERDIT D’EXERCER. Suite à la plainte pour «pratiques commerciales trompeuses» de la DGCCRF (Direction générale de…
Hercelement p
LE HARCELEMENT SCOLAIRE. Un enfant sur dix est ou a été harcelé à l’école, soit trois élèves par classe. Ces dernières années, le
- Accordéoniste interview
INTERVIEW DE L’ACCORDEONISTE CHRISTIAN BRUT. Nous avons rencontré Christian Brut lors de la journée…

 

.

.

.

.

.

.

.

 


S’informer c’est comprendre


Mangez cinq fruits et légumes par jour


Soutenir la presse, c’est défendre votre liberté